Prime de déménagement

Prime de déménagement : Comment en bénéficier, conditions, procédure et montant de la prime du déménagement international

Consultez sur cette page

  • Comment bénéficier d’une prime de déménagement ?
  • Seule une famille ayant plus de trois enfants peut en bénéficier
  • Les conditions à respecter
  • La demande est à déposer auprès de la caisse d’allocation familiale
  • Elle couvre tous les frais de déménagement à la limite de 988,61 euros pour les trois enfants

Comment bénéficier d’une prime de déménagement ?

Votre famille vient de s’agrandir et vous pensez que votre maison n’est pas assez spacieuse pour cela ? Si c’est le cas, inutile de s’inquiéter, car vous pouvez bénéficier d’une prime de déménagement. Celle-ci est spécifiquement destinée pour les personnes ayant beaucoup d’enfants. Ainsi, vous pouvez en tirer profit pour alléger vos dépenses pour le déménagement. Toutefois, comme il s’agit d’un avantage financier, elle est accordée sous certaines conditions. Aussi, pour les savoir, n’hésitez pas à vous informer rapidement.

Les conditions à respecter

Tout d’abord, il faut savoir que la prime de déménagement est définie comme une sorte d’indemnité versée à une famille nombreuse, lorsqu’elle décide de déménager, c’est-à-dire que changer de domicile. C’est pourquoi elle n’est pas allouée à n’importe qui. En effet, il remplir les conditions exigées par la loi.

En premier lieu, pour vous en prévaloir, vous devrez avoir plus de deux enfants à votre charge. Si vous êtes en attente de votre troisième gamin, alors il est bien conseillé d’attendre son arrivée au monde avant de déposer votre demande auprès de l’organisme compétent.

En second lieu, assurez-vous également que votre famille sera bénéficiaire de l’Aide personnalisée au logement, ou de l’allocation logement familiale dans votre nouvelle demeure. Ainsi, il sera plus facile de solliciter une prime de déménagement.

La troisième condition est relative au délai de votre déménagement. Celui-ci doit se dérouler entre le 1 jour du mois civil à l’issue de votre 3ème mois de gestation et la fin du mois précédant le 2ème anniversaire de votre second enfant.

La procédure à suivre

Pour pouvoir se prévaloir d’une prime de déménagement, il faut faire une demande auprès de la caisse d’allocation familiale. Elle doit au moins être déposée dans les 6 mois à l’issue de votre déménagement. Pour cela, vous êtes contraint de remplir les formulaires auprès de l’établissement concerné.

 SI possible, essayez toujours de vous munir des pièces justifiant votre situation. Il s’agit principalement de la facture délivrée par le déménageur. Ce document doit préciser toutes les informations requises, telles que l’adresse de chargement, la livraison, le mode de paiement, etc.

Néanmoins, si vous n’avez pas engagé un professionnel pour le transport de vos biens meubles, alors il va falloir présenter vous-même auprès de la caisse d’allocation familiale les pièces prouvant tous les frais. Ici, nous faisons particulièrement référence à la location de voiture utilitaire, le péage d’autoroute, les dépenses relatives à l’essence, et bien d’autres encore.

Le montant de la prime

Récemment, notamment depuis le 1er avril 2018, la caisse d’allocation familiale avait changé les règles dans le calcul du montant. En ce moment, vous pouvez bénéficier d’une somme plus conséquente. Tout simplement parce que l’établissement prend en charge la plupart des dépenses pour le déménagement. Mais cela ne signifie pas qu’il va s’occuper de la totalité des charges sans poser aucune limite. Au contraire, il accorde la prime sous la condition que les frais ne dépassent pas 988,61 euros, pour vos trois enfants. Si vous en avez plus, alors la somme sera majorée de 82,38 euros par enfant.