Préparer son expatriation

Préparer l’expatriation à l’étranger avant, pendant et après votre déménagement – Organisez votre retour en France

Consultez sur cette page :

  • Avant de s’expatrier, il faut s’occuper des paperasses, comme le passeport, le visa, l’assurance, etc.
  • Pendant le séjour à l’étranger, le respect de certaines règles est nécessaire, tel que la législation locale, les demandes de permis, ou encore la constatation des événements d’état civil
  • Pour le retour en France, à part le déménagement, les formalités douanières, l’assurance et bien d’autres démarches sont indispensables.

Comment préparer son expatriation ?

Votre départ à l’étranger arrive à grands pas ? Pourtant vous n’avez pas encore pensé aux démarches nécessaires pour préparer son expatriation, ne vous inquiétez pas, car le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères restent à votre disposition. Il vous accompagne tout au long de la procédure afin de faciliter votre départ. En plus, il vous informe également sur les démarches à suivre pour le séjour à l’étranger et pour l’éventuel retour dans le pays. Dans ces conditions, vous auriez tort de ne pas en profiter.

Les préparatifs à accomplir

Tout d’abord, la première chose à faire est de vérifier la validité de votre passeport ou de votre carte d’identité. Cette étape est indispensable dans la mesure où ce titre de voyage vous permet de vous déplacer ou de séjourner dans le pays de destination sans aucun problème. Grâce à lui, vous auriez l’occasion de visiter le lieu auquel vous voulez vous rendre. Normalement, la durée de validité de votre passeport doit être supérieure à six mois. Ainsi, votre situation sera à la fois sécuritaire et régulière.

Une fois cette démarche accomplie, n’hésitez pas ensuite à solliciter une demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat du pays auquel vous allez vous rendre. D’une manière générale, votre requête sera traitée en fonction de la raison de votre expatriation (travail, études, voyage, touriste…).

Comme il s’agit d’un séjour à l’étranger, n’oubliez pas non plus les assurances. Sur ce point, essayez toujours de trouver une couverture sociale adaptée à votre situation. Si possible, souscrivez-vous à une assurance rapatriement ? Grâce à ces mesures, vous allez pouvoir assurer votre retour en cas de problème. Sinon, il est aussi indispensable de vous rendre auprès de votre médecin afin de vérifier votre état de santé. Alors, profiter de l’occasion pour vous faire vacciner, du moins, si cela est requis et d’obtenir la suivie de votre traitement.

En outre, vous devrez également informer l’administration sur votre départ. Il s’agit principalement de votre centre fiscal, de la caisse de retraite et de la poste. Par la même occasion, ne dédaignez pas non plus à demander un permis de conduire international auprès du CERT territorialement compétent pour bien préparer son expatriation.

Et si vous avez des enfants, il ne faut pas oublier leur inscription dans un des établissements scolaires à l’étranger. Après avoir entrepris toutes ces démarches, vous allez ensuite pouvoir organiser tranquillement votre déménagement. La meilleure solution possible est d’engager un professionnel spécialisé dans le domaine au niveau international.

Les mesures à respecter une fois à l’étranger

Lorsque vous êtes à l’étranger, vous êtes contraint de respecter la législation locale. Celle-ci implique les règles générales, les traditions, les us et les coutumes. Alors, pour vous intégrer rapidement, n’hésitez pas à vous renseigner sur leur culture. Dans la majorité des cas, le pays impose également quelques démarches obligatoires pour régulariser votre situation. Alors, n’oubliez pas de vous rendre auprès de l’autorité compétente pour obtenir un permis de séjour et un permis de conduire. Grâce à ces autorisations, vous allez pouvoir circuler tranquillement dans le pays sans aucun problème. À part cela, il ne faut pas non plus omettre de s’affilier à la sécurité sociale ou d’informer l’administration fiscale de votre séjour.

Si vous voulez garder un lien avec la France, il est conseillé de s’inscrire au registre des Français établis hors du territoire. Comme il s’agit d’un service public, vous pouvez le faire en ligne. Par ailleurs, l’inscription à la liste électorale consulaire est également nécessaire si vous avez toujours l’intention de participer aux élections françaises.

En outre, lorsque des événements d’état civil se produisent lors de votre séjour, dans ce cas, la première chose à faire est de vous rendre auprès du consulat de français dans le pays auquel vous allez vous rendre. L’autorité qui s’y trouve va s’occuper de constater la naissance de votre enfant, ou encore de célébrer votre mariage. Bref, elle représente l’administration française à l’étranger.

Pendant votre séjour, assurez-vous que votre passeport et celui de vos enfants soient valides. Cette démarche est importante dans la mesure ou elle permet de régulariser votre situation.

Les procédures à réaliser avant le retour en France

Avant de retourner dans le pays, quelques mesures plus ou moins identiques comme pour préparer son expatriation, sont également à respecter. En premier lieu, vous devrez solliciter l’enlèvement de votre nom dans la liste électorale consulaire. Et si vous souhaitez vous faire accompagner tout au long de la procédure, n’hésitez pas à vous servir du simulateur de retour en France. Cela vous permettra d’avoir plus d’information sur les démarches à suivre en fonction de votre situation personnelle.

Et si vous envisagez de rapporter des marchandises ou des produits étrangers en France, renseignez-vous sur les déclarations et les taxes à payer auprès de la douane. Une fois cette étape terminée, vous pouvez ensuite organiser votre déménagement, tout en assurant de contacter le meilleur professionnel.

Comme pour le départ, vous êtes également contraint d’informer l’administration de votre retour dans le pays. Il s’agit notamment du centre fiscal pour les particuliers non-résidents si vous n’avez pas encore un nouveau domicile. Mais si c’est déjà le cas, alors vous pouvez vous rendre tout simplement à l’agence proche de votre résidence. Ce n’est pas tout ! vous devrez aussi informer le service public de la poste du changement d’adresse. Ainsi, vous allez pouvoir vous occuper de vos courriers de vos factures.

Par ailleurs, assurez-vous également de bénéficier d’une couverture sociale nécessaire dès votre retour dans le pays. Sur ce point, renseignez-vous sur les démarches à suivre auprès des établissements agrées. Si vous avez des enfants, il faut leur inscrire dans une école en France. Pour cela, munissez-vous déjà de leur acte de naissance, de votre livret de famille et de leur acte de vaccination. Ces documents sont généralement utiles pour l’inscription.

Quoi qu’il en soit, vous seriez toujours contraint de conserver tous les dossiers justifiant votre statut d’étranger. Il peut s’agir de votre formulaire d’inscription dans la sécurité sociale, de votre fiche de paie, et bien d’autres encore.