Australie

Afin d’éviter tous frais de stationnement sur le port d’arrivée, nous vous conseillons vivement d’arriver au moins une semaine avant l’arrivée de vos effets en Australie. Les délais de mise à disposition pour livraison sont de 2 semaines mais peuvent être allongés si une fumigation, nettoyage, paiement de taxes douanes s’avèrent nécessaires. Pour votre information, merci de noter que les inspections des services australiens de quarantaine et d’inspection (AQIS) sont systématiques sur les imports d’effets personnels.

Documents exigés

  • Formulaire B534 pour les effets personnels non accompagnés (Customs form #B534)
  • Inventaire valorisé (en anglais)
  • Copie du passeport de l’importateur (avec visa)
  • Bill of lading – Fourni par nos soins
  • Par ailleurs, les autorités pourront réclamer des factures ou autre documents attestant de la propriété et/ou de la valeur ainsi que l’ancienneté des effets personnels.

Réglementation des douanes

L’entrée du mobilier sur le territoire australien n’est pas taxée à condition que les biens soient en votre possession et utilisés depuis au moins 12 mois. La quantité de chaque bien doit être cohérente et refléter une utilisation personnelle.

Objets réglementés et taxés

  • Biens possédés et utilisés depuis moins de 12 mois soumis à taxe.
  • Alcool et tabacs soumis à taxes élevées
  • Armes à feu très réglementées (autorisation spéciale à demander aux autorités de l’Etat de destination, obtention nécessaire avant embarquement)

Objets interdits

  • Drogues, hallucinogènes, amphétamines, tranquillisants doivent être impérativement déclarés à l’import. Certaines substances sont autorisées en Australie mais leur entrée est soumise à un contrôle très strict des douanes.
  • Biens produits à base d’espèces animales menacées, interdits.
  • Animaux vivants ou produits à base de viande.
  • Plantes, terre, graines, bois brut ou avec écorce… ne peuvent être importés
  • Le Gaz CFC utilisé dans d’anciens systèmes de productions de froid (climatiseurs, réfrigérateurs…) est strictement interdit.

Véhicules à moteur

L’importation de véhicule à moteur vers l’Australie est strictement contrôlée par les autorités, et sera systématiquement sujette à taxes (calculées sur la valeur du véhicule). Par ailleurs, l’enregistrement du véhicule nécessitera dans la plupart des cas, une mise aux normes conforme aux standards en vigueur. L’accumulation de ces frais rend très souvent l’opération économiquement inintéressante.

Le véhicule doit avoir été possédé et utilisé pendant une durée de 12 mois consécutifs et doit être importé par un citoyen australien ou résident permanent (ou ayant déposé un dossier dans ce sens).

Il est impératif de ne pas charger le véhicule avant que la demande d’importation de véhicule ne soit approuvée par les autorités locales.

Les renseignements douaniers ci-dessus sont donnés à titre d’information et ne sauraient se substituer à la réglementation en vigueur.