DEMENAGEMENT AUX USA – INFOS PRATIQUES

Fiche pratique & informations importantes sur les Etats-Unis – Tout savoir sur les USA avant de vous expatrier

Avant votre déménagement aux Etats-Unis, veuillez lire attentivement les informations ci-dessous que nous avons classifiées par ordre alphabétique afin de tout savoir sur les états unis avant votre expatriation. Vous pouvez également consulter la page tarifs déménagement France USA

A

Achats : Une destination privilégiée de commerçants en tout genre provenant du monde entier, les USA regorgent d’articles à acheter. En guise de souvenirs, vous en aurez pour votre argent : des T-Shirts à l’effigie des blockbusters ou de grands personnages locaux, des objets indiens, des miniatures de la statue de la Liberté… Vous pourrez aussi être les premiers à obtenir des appareils de haute technologie qui n’existent pas encore en France, etc.

Argent : La monnaie étasunienne est le dollar représenté par le fameux $ ou US$, ou encore USD en matière de change. Il s’agit de la monnaie la plus transigée de par le monde. La plupart des pièces et billets de dollar sont à l’effigie d’anciens présidents. Les cents sont en pièces (1, 5, 10, 25, 50), tandis que les billets sont à partir de 1$ (1, 2, 5, 10, 20, 50, 100)

1$ équivaut à 0,827 euro, tandis que 1 euro égal à 1,2 dollar américain.

B

Bagages: Comme partout dans le monde, vous pouvez emporter deux volumes de bagages :

Le bagage à main dont le poids varie selon la réglementation de la compagnie aérienne choisie. Généralement, vous avez droit à emporter 12 à 15 kg, en plus d’un accessoire électronique de votre choix : PC portable, appareil photo…

Le bagage en soute ne doit pas excéder 23 kg. L’excédent fera l’objet d’une tarification qui peut varier également. Le montant peut aller jusqu’à 100 $. Mais pour un total de bagage en soute de plus de 32 kg, ce sera un traitement tarifaire spécial.

À noter que depuis le 11 septembre 2001, la loi américaine interdit certains objets en cabine : couteaux et autres objets contondants, clubs de golf, parapluies, et une bonne liste d’objets potentiellement dangereux.

Boissons : Au pays de Coca-Cola, vous retrouverez une multitude de marques concurrentes de boissons rafraichissantes avec ou sans alcool.

Boissons alcoolisées

Avant tout, les États-Unis sont aussi un grand royaume de la bière, avec plus de 4144 brasseries artisanales et industrielles installées à travers le pays. Vous y trouverez toutes sortes de bière ambrée, noire ou brune, mais aussi de l’ale et un large panel de bières légères, voire acidulées ou fruitées.

Pour ce qui est de la viniculture américaine, si la réputation du vin californien (Monte Bello, La Muse…) n’est plus à évoquer, mais vous y retrouverez sans doute d’autres crus fameux et des millésimes qui satisferont vos goûts inéluctables pour le vin français.

En parlant de rhum, si les rhumeries américaines sont largement plus fournies en boissons étrangères, vous y avez des marques locales qui conservent leur prestige : Old New Orleans, Miami Club, Fight Oaks…

Le whisky, lui, demeure un autre emblème des USA, sachant que la majorité des marques distribuées de par le monde y proviennent. Localement, certains rhums seront plus appréciés que d’autres, à l’exemple du Bullet Bourbon, Jack Daniel’s, Jim Beam Black et on en passe.

Boissons non alcoolisées

Les USA sont aussi l’antre des sodas et des boissons gazeuses, mais aussi des boissons énergisantes. Leur consommation y est d’ailleurs une des plus importantes dans le monde. Coffee-shops, fast-foods, restaurants, stations-services… vous en trouverez à chaque coin de rue.  Les energy drinks sont aussi très appréciées dans le pays.

Vous y dégusterez aussi volontiers d’autres boissons plus artisanales et faites maison : lait de poule, milk-shake, smoothies (cocktails de fruits mixés et mélangés à de la glace, du soja, du lait, du yaourt…), cream sodas, et bien d’autres.

Budget : L’immensité du pays, sa culture et son mode de vie impressionnante vous demanderont un budget confortable pour pouvoir y apprécier votre séjour. En général, vous aurez besoin d’un montant moyen de 100$ par jour (50$ à plus de 250$) pour les besoins essentiels : environ le tiers pour le lit, le cinquième pour l’alimentation, près de la moitié pour les déplacements… il faudra donc laisser de la marge pour les activités et les achats de souvenir.

C

Change : Comme partout dans le monde, pour changer des billets, il vaut mieux s’approcher des bureaux spécialisés plutôt que les banques si vous voulez avoir le meilleur taux. Faites vos changes en ville plutôt que dans les aéroports, surtout quand vous devrez passer dans des localités rurales où les services de change sont rares.

Cartes de crédit : Aux States aussi, l’utilisation de la carte de crédit est incontournable pour le paiement de la plupart des prestations habituelles : restaurants, hôtels, boutiques, la location de voitures, etc. Tous les réseaux usuels existants sont acceptés : Visa, Mastercard, American Express…

Climat : Les États-Unis sont un pays vaste où le climat varie même dans un même état, comme en Californie où vous pourrez avoir un climat continental à l’ouest et de type méditerranéen au sud. Sinon l’ouest américain entier est de type continental, avec des étés chauds, des hivers hyper froids. Le nord-est, proche du Canada, se démarque par des hivers polaires et des étés chauds. D’autres états bénéficient de climats qui raviront ceux qui recherchent la douceur d’une atmosphère subtropicale, notamment la Floride qui offre un été chaud et humide, un hiver doux en quelque sorte.

Cuisine : À la mesure d’un profil de population hétéroclite (le fameux melting-pot américain), la diversité locale se reflète au niveau de la cuisine. Même si l’on connait les USA pour ses plats de fast-foods (hot-dog, hamburger…), l’aliment qui distingue le plus les États-Unis en matière culinaire, c’est le bœuf. On en retrouve de tous les styles : sirloin steak, T-bone, etc. Les plats sont accompagnés de sauces incomparables : Ketchup, Thousand island, Blue cheese, Caescar. Vous y découvrirez aussi d’autres spécialités étasuniennes comme les œufs Bénédicte, le pain de viande, le Boudin de Louisiane, le jambon du Tennessee et bien d’autres…

D

Décalage horaire : Les Etats-Unis ont 4 fuseaux horaires : heure du Pacifique (UTC-7h) heure des Rocheuses (UTC-6h), heure du Centre (UTC-5h), Heure de l’Est (UTC-4h) ; 6 fuseaux horaires si l’on compte l’Alaska (UTC-8h) et Hawaï (UTC-9h). Le décalage horaire entre la France et le côté Est des USA est de 6 heures, et donc de 9 heures avec la côté ouest. Par exemple, à 6h du matin à New-York, il sera 12h à Paris. Notez aussi la différence entre AM (ante meridiem) qui signifie avant midi, et PM (post meridiem) qui signifie après-midi. Mais : 12 AM veut dire minuit, et 12 PM midi.

Déménagement : Il est plus aisé de confier cela à une société de déménagement USA qui saura engager les moyens nécessaires pour un déplacement sans encombre.

Distributeurs automatiques de billets (DAB) : Ils sont au nombre de 400.000. Vous en trouverez partout dans les villes, au niveau des aéroports, dans les hôtels, les banques, etc. Ils fonctionnent 7j/7 et 24h/24. Sachant qu’un frais de transaction de 2 à 3$, plus ou moins selon les banques, est prélevé à chaque retrait, il vaut mieux retirer le maximum d’argent.

E

Electricité : À la différence de ce qui est pratiqué en France, vous aurez à faire à des prises de 110 volts. Un adaptateur international est donc de mise.

Espèces : Sauf si vous êtes souvent amené à rejoindre des coins reculés où les cartes de crédit sont inopérantes, avoir de la liquidité n’est pas tellement essentiel, sauf aussi pour payer des pourboires. Dans ce cas, munissez-vous de quelques billets de 1 ou 2 dollars.

F

Formalités : Le site gouvernemental www.travel.state.gov/visa vous donne de plus amples informations concernant la procédure et les formalités d’entrée aux USA. En tout cas, vous devez disposer d’un passeport biométrique, et avoir reçu le titre ESTA (système électronique d’autorisation de voyage) si vous passez moins de 90 jours dans le pays de l’Oncle Sam. Pour un séjour de plus de 90 jours, vous aurez besoin d’un visa correspondant.

H

Hébergement : Aux États-Unis, le prix de l’hébergement varie souvent au gré des saisons (forte affluence = plus cher, faible taux de remplissage = moins cher). Mais il y en aura pour tous les goûts et accessibles à tous les budgets : des hébergements de type camping aux chambres ou appartements étoilés, en passant par les B&B, les auberges de jeunesse, et les motels en bordure des routes si typiques des USA. La grande majorité des lieux hébergements offrent des équipements plus ou moins complets, selon l’endroit et le tarif (TV, Wi-Fi, etc).

I

Iles : Les USA ont beau être un continent, ils ne sont pas moins truffés d’îles magnifiques aux charmes variés. Si vous connaissez uniquement les îles hawaïennes (Maui, Hawai’i, Kauai, etc), sachez que ce ne sont que des facettes parmi les innombrables atolls. Il y a par exemple l’île Amelia en Floride, Kiawah en Caroline du Sud, etc, toutes aussi accueillantes les unes que les autres.

Incontournables : Les attractions et les points d’intérêts aux USA sont dignes de l’immensité géographique du pays. Au top liste des destinations touristiques du monde, ce territoire de 52 états regorge de sites et d’éléments mémorables à immortaliser dans un film ou des photos souvenirs. Ce serait un symbole très fort par exemple de faire son entrée par bateau dans la célèbre New York et de se faire des selfies sous la Statue de la Liberté. Mais vous pouvez ensuite passer par le Grand Canyon, Yellow Stone, la vallée de la mort, et tant d’autres lieux pour laisser un souvenir fort. D’autres lieux impressionnants vous attendent, comme Las Vegas, Hollywood, la route 66 Hall of Fame, etc…

L

Langues : L’anglais est la langue officielle aux États-Unis. Elle est parlée par la grande majorité des habitants, nonobstant les accents selon les régions. Mais sachant que c’est un pays à population très hétéroclite, vous y entendrez parler un parterre d’autres langues comme le français, le chinois, l’espagnol, etc…

Loisirs : Les USA sont le pays du divertissement. Pendant vos séances de shopping, vous aurez l’occasion de rencontrer avec les mimes et les artistes de rue… dans les rues des grandes villes. Vous pouvez assister aux spectacles d’artistes grandioses ou pratiquer les sports populaires et mythiques propres aux States : baseball, football américain, basket…

P

Pourboire : Si vous trouvez que les 15% de pourboire ne sont pas suffisants ou, au contraire, peu en comparaison du service rendu par le barman, le serveur, l’agent de station-service… sachez que vous n’êtes pas obligé de respecter cet usage. Mais il est recommandé d’en donner.

S

Santé : Si vous tombez malade ou vous rendez victime d’un accident aux États-Unis, ne vous étonnez pas de la facture salée qui en sera issue. Dans ce pays, les traitements de santé sont les plus chers au monde, surtout quand vous êtes un étranger. Le mieux, c’est de souscrire une couverture santé complète avant votre départ.

Sécurité : Comme indiqué dans certains des films américains, la criminalité y est importante. Méfiez-vous aussi des périodes de tornades ou de tempêtes qui y sont particulièrement violentes. Le minimum de mesure à prendre, c’est de sortir toujours munis de ses papiers, de sortir accompagnés, de toujours écouter les alertes météo…

T

Transports : Les moyens de transport sont nombreux (vélo, taxi, bus…).

Le train un transport lent idéal pour ceux qui veulent admirer les paysages. Mais il coûte cher aussi. Le ticket de train peut souvent être réservé auprès de son agence de voyages en France.

Le bus est aussi pratique que confortable, vous permettant de découvrir sereinement les recoins peu connus des États-Unis. Le ticket est parfois 15% plus cher qu’en France, mais il est possible d’avoir une réduction en réservant au moins une semaine à l’avance. Parmi les principales compagnies de bus locales figurent Megabus, Trailways, Greyhound.

Pour vos déplacements en taxi, sachez que le tarif au km est souvent plus abordable qu’en France. Vous pouvez aussi louer auprès d’une bonne liste de service comme Thrifty, Enterprise, Budget, Avis, Alamo, Dollar, Hertz…

D’autres alternatives, mais moins fréquents qu’en Hexagone sont possibles : le vélo et le covoiturage.

Quelques idées de lecture

– Etats-Unis : Côte est et Sud – collection Guides Bleus – Hachette Tourisme

– Etats-Unis : Nord-Est – Le Routard – Hachette Tourisme

– Expatriation aux USA, le jour d’après : Le guide d’installation aux Etats-Unis – Géraldine Boisnard – CreateSpace Independent Publishing Platform – Mars 2017

 – Histoire des États-Unis de René Remond (Presses Universitaires de France, 2013)