DEMENAGEMENT AU MAROC – INFOS PRATIQUES

Fiche pratique & informations importantes sur le Maroc  – Tout savoir sur le Maroc  avant de vous expatrier

Avant votre déménagement au Maroc, veuillez lire attentivement les informations ci-dessous que nous avons classifiées par ordre alphabétique afin de tout savoir sur le Maroc avant votre expatriation. Vous pouvez également consulter la page tarifs déménagement France Maroc

A

Achats : Le Maroc est un pays touristique et empli de producteurs dans tous les domaines, de l’artisanat aux produits cosmétiques, en passant par les produits agricoles prêt-à-emporter. Quelques bouteilles d’huile d’olive, de l’huile d’argan, des babouches ou des tapis, des bijoux, des services de table, un tajine… Le poste « achat » devrait consister le gros de vos dépenses, tant la liste des bonnes choses est longue.

Argent : Le dirham marocain est la monnaie locale. Il vaut actuellement 0,08 à 0,09 euro. 1 euro vaut donc à peu près 11 dirhams et des poussières.

B

Bagages : En avion, le bagage à main doit peser 10 kg, plus ou moins selon la compagnie choisie. Vous pouvez emporter en plus un accessoire personnel : un PC portable, un trousseau pour le bébé, le sac à main… En soute, vous avez généralement droit à 1 à 2 bagages dont le poids total n’excède pas 23 kg (32kg en classe Business). Si vous emportez plus il va vous falloir payer entre 50 et 100 euros. Et si le volume des objets transportés dépasse une certaine dimension (plus de 32 kg par exemple en classe éco), un tarif spécial est appliqué.

Pour les articles dont le transport emporte certaines restrictions, référez-vous aux listes de la compagnie aérienne que vous aurez choisie. Il est aussi fortement recommandé de se renseigner auprès des Douanes.

Boissons : Le secteur des boissons est un peu plus réglementé au Maroc, principalement les produits alcoolisés, du fait de sa religion.

Boissons alcoolisées

L’alcool y est interdit en vente. Seuls les étrangers (non musulmans) peuvent acheter et vendre des boissons alcoolisées. Les Marocains sont donc sanctionnés s’il leur arrive d’être pris en flagrant délit de consommation ou de vente de rhums, whisky et autres.

Quoi qu’il en soit, le Maroc est un gros producteur de vins disposant dizaines de milliers d’hectares de vignobles. Vous y trouverez toute sorte de vins avec une large fourchette de prix (entre 35 et 350 dirhams !).

On y retrouve aussi des marques de bières locales parmi lesquelles quelques-unes se démarquent : Casablanca, Stork, etc.

Boissons sans alcool

Les « soft drinks » sont donc très courantes au Maroc. En dehors de grandes marques étrangères comme Coca Cola, un parterre de producteurs locaux se partage la moitié du marché. Ils écoulent des boissons gazeuses très populaires comme : Poms, Top’s ou encore Hawai. Les fabricants d’eau minérale et de jus de fruits ne sont pas minoritaires, à ne citer que Sidi Ali, Atlas et tant d’autres.

Budget : Le Maroc accueille chaque année près de 10 millions de visiteurs en moyenne. Il s’agit d’une des destinations les plus appréciées au monde à cause, entre autres, du faible niveau des dépenses. Il s’agit d’un des seuls pays au monde où une personne peut ne dépenser que 20 euros ou 220 dirhams par jour. Bien entendu, pour avoir un niveau de confort adapté, on peut être amené à payer plus, à savoir 35 à 40 euros (370 à 440 dirhams) en moyenne. 60% du budget sera alloué à l’hébergement et à la nourriture, le reste aux déplacements et visites de sites. Maroc est placé dans le top liste des destinations les moins chères.

C

Carburant : À 1 euro le Super et moins pour le gasoil, Maroc présente le prix à la pompe parmi les plus bas au monde.

Cartes de crédit : L’utilisation de ce moyen de paiement peut être difficile en dehors des hôtels et des grands établissements, sachant que le cash est roi au Maroc. Souvent, seules les cartes bancaires liées à une banque nationale sont acceptées. Mais éventuellement, elles sont toutes acceptées. Il est tout de même possible de retirer auprès des automates bancaires, mais il faut vérifier qu’ils paient en euros si l’on veut en retirer.

Climat : Le Maroc est un pays ensoleillé où règne un climat méditerranéen, mais aussi des microclimats en fonction des régions, surtout à l’intérieur du pays. Dans la généralité des cas, le Maroc bénéficie d’un printemps et d’un été chaud et sec, suivi d’un hiver froid avec un minimum de 2 ou 3 points en dessous de 0. En Automne, les côtes sont soumises à un vent violent, tandis que les précipitations et les orages frappent fort dans les plateaux.

Cuisine : La gastronomie berbère est la principale influence dans les mœurs culinaires marocaines, en plus de quelques saveurs arabes et juives. L’art culinaire marocain bénéficie de la plus grande notoriété au Maghreb, de par cette diversité d’influences, mais aussi grâce à la disponibilité d’une immense variété d’ingrédients et d’épices (safran, paprika, curcuma… d’une qualité incomparable). Tajine, Tangia, Tagoula, etc, autant de noms spécifiques désignent des plats typiques.

En dehors des mets à la viande, au poisson… avec riz et autres accompagnements, le Maroc est aussi célèbre pour sa pâtisserie, tout aussi diversifiée. Les plus connues et incontournables sont les fameuses cornes de gazelles, les crêpes msemen…

D

Décalage horaire : La montre au Maroc est en retard de 1 heure par rapport à la France. A midi en Hexagone, il est 11 h au Maroc.

Déménagement : Si vous planifier un déménagement Maroc, il serait plus prudent de vous adresser à un déménageur international Maroc qui pourra prendre en charge tout ce qui touche le transport de vos affaires. Sinon, vous pouvez tout simplement aller sur le site d’une entreprise de déménagement Maroc qui met un calculateur à la disposition de ses visiteurs, de manière à ce que ceux-ci puissent estimer le volume et le coût du transport de ses biens.

Déplacements : Il existe différents types de moyens de transport à votre disposition. Si vous ne louez pas (une solution assez délicate même si c’est parfois peu cher et idéal pour circuler dans le pays en toute autonomie), vous avez aussi le bus qui peut vous emmener partout où il y a quelque chose d’intéressant, même au bout du pays. C’est évidemment le moyen de transport le moins cher, par rapport aux taxis qui bénéficient néanmoins aussi d’une bonne réputation. En taxi, comptez entre 2 et 10 dirhams pour un trajet. Vous payez plus cher la nuit.

Distributeurs automatiques de billets (DAB) : Les guichets automatiques sont nombreux en Algérie. Certains pourront vous permettre de retirer de l’euro, d’autres ne proposent que des dirhams.

E

Eau : Il y peu ou pas de problème de distribution d’eau potable au Maroc. Quoi qu’il en soit, la précaution est de mise : il vaut mieux éviter de boire directement du robinet, du moins dans d’autres villes que Marrakech.

Électricité : La production d’électricité au Maroc bat son plein. L’on recense aussi peu de soucis en ce qui concerne la fourniture. Les prises utilisées dans ce pays sont de type C et E, en 220V, le standard en Europe. Si vous avez des fiches de type américain, vous aurez besoin d’un adaptateur.

Espèces : Vous aurez tout le temps besoin de liquidité dans les villes et contrées marocaines, pour payer la nourriture, l’essence, etc. L’usage de la carte de crédit est assez limité.

F

Fiscalité : La fiscalité marocaine a été allégée pour faciliter les projets d’investissements locaux ou étrangers. Mais si vous prévoyez un déménagement Maroc pour y travailler ou fonder une société, le minimum à connaitre est ici : http://www.invest.gov.ma/?lang=fr&Id=18.

Formalités : Les ressortissants français et ceux de l’UE n’ont besoin que d’un passeport valide sur toute la durée du séjour. Au-delà de 90 jours de visite, il faut demander une prolongation auprès d’un bureau de Police. Cette formalité doit se faire au moins 14 jours avant l’expiration de la période initialement déclarée.

H

Hébergement : Le panel d’offres d’hébergement au Maroc est important : chambres d’hôtels, appartements familiaux, auberges de jeunesse, gîtes d’étape… tout ce dont les touristes de tous horizons ont besoin est disponible. À noter que le coût d’une nuitée varie généralement selon le prestige de la ville d’implantation. On peut payer de 60 à 120 euros dans les villes de Marrakech, Fès, Casablanca… ce que l’on n’achète qu’à 40 à 80 euros ailleurs.

I

Iles : Un bon nombre d’îles et îlots occupent le large marocain, mais qui sont encore sous occupations espagnoles : les îles Canaries, les Zaffarines, Isla de Tierra…

Immobilier : Le prix de l’immobilier est de loin plus intéressant qu’en France, sachant que pour acquérir 1 m² dans les villes, on débourse de 826 à 1786 euros, soit environ 1300 euros en moyenne. Malgré les fluctuations, le Maroc est considéré comme un des pays les plus propices pour un investissement dans la pierre. En dehors de formalités peu pesantes, l’environnement fiscal dans le royaume est aussi attractif.

Incontournables : Le Maroc est un pays aussi vaste que nanti de nombreuses attractions à ne pas manquer. Les endroits et monuments historiques sont évidemment nombreux, à ne citer que le port d’Essaouira et ses remparts fortifié, la fontaine de Zelij, le grenier Hri Souani à Meknès… Les paysages merveilleux ne se comptent plus, des chutes d’eau aux oasis paradisiaques, en passant par des bords de mer incomparables comme à la baie d’Agadir ou à la Medina d’Asilah…

Internet : L’accès au web par ADSL ou la fibre y est parmi les plus développés dans cette région africaine. Vous y aurez un large choix de fournisseurs aussi compétitifs les uns que les autres.

L

Langues : La langue principale est l’arabe marocain, bien que la langue enseignée et pratiquée dans l’enseignement soit l’arabe dit « littéral ». Plus du tiers de la population utilise aussi le berbère ou amazigh. Le français vient en troisième position pour plus de 30% des Marocains, majoritairement citadins.

Loisirs : Le nombre de sites naturels magnifiques et de lieux historiques fait que la randonnée est sans doute l’une des activités les plus enrichissantes dans ce pays. Sinon, pour les adeptes des vacances en bords de mer, sachez que le Maroc propose 3500 km de côtes, vous offrant toute latitude pour les activités nautiques (stand-up paddle, jet ski…). Pour d’autres loisirs à l’Occidental, les grandes villes proposent une bonne liste de parcs de loisirs et d’attractions pour toute la famille (Tamaris Aquapark à Marrakech, Sindibad ou le parc Disney à Casablanca, etc).

P

Pourboires : Parfois inclus dans les notes d’hôtels ou au restaurant, les « tips » sont un usage très attendu dans ce pays. Prévoyez donc 5 à 20 dirhams pour les portiers et bagagistes, ou 10 à 15% de votre addition pour le serveur ou le barman… Le montant est libre en fin de compte et dépend de votre élan de générosité ou votre bon sens.

S

Santé : Le bel ensoleillement des pays nord-africains comme le Maroc a ses revers, à savoir : insolation, déshydratation, etc. Mais certaines maladies y sont aussi plus ou moins récurrentes: les pathologies issues de l’usage de l’eau ou de la consommation  (diarrhée, leptospirose…), les maladies transmises par les moustiques, les maladies infectieuses qui n’existent plus en Europe (rougeole…). Cela nécessite un maximum de précautions : vaccination (DTP, rougeole, diphtérie…), protection contre les moustiques, choix des bons aliments…

Sécurité : Le Maroc est un pays sûr, du moins du point de vue tourisme. Mais parmi les quelques recommandations à prendre en compte : ne jamais sortir seul la nuit, éviter les quartiers isolés ou les bidons villes, ne pas faire de l’auto-stop seul…

Souks : Les plus célèbres au monde sont ceux de Marrakech, établis en un seul lieu réparti en une vingtaine de souks. Ce vaste milieu à dédales accueille des milliers de commerçants et d’artisans dans tous les genres, proposant donc des millions d’articles utilitaires et touristiques.

Quelques idées de lecture

– Marrakech – Guide du routard étranger 2018 – Hachette Tourismes Guides  2018

– Maroc – Guides Voir – Hachette Tourisme 2008

– Le Guide/Maroc en camping-car – Nicolas Thibault – Éditions Larivière 2008