DEMENAGEMENT AU CANADA – INFOS PRATIQUES

Fiche pratique & informations importantes sur le Canada – Tout savoir sur le Canada avant de vous expatrier

Avant votre déménagement au Canada, veuillez lire attentivement les informations ci-dessous que nous avons classifiées par ordre alphabétique afin de tout savoir sur le Canada avant votre expatriation. Vous pouvez également consulter la page tarifs déménagement France Canada.

A

Achats : En plus de l’emblématique sirop d’érable canadien et ses dérivés, la canneberge et d’autres victuailles, le Canada regorge de nombreux articles intéressants à acheter en guise de souvenirs. Vous pouvez ajouter dans votre liste un bâton ou une palette de hockey, des T-shirts ou une des fameuses chemises en carreau de bucheron… Et pourquoi pas un chapeau de trappeur comme celui du légendaire Davy Crockett. Et comme c’est un pays qui rehausse la valeur des « premiers peuples », vous allez aussi y découvrir l’artisanat amérindien sous toutes ses facettes.

Argent : La monnaie locale est le dollar canadien. Il a pour symbole $ ou $C, ou CAD pour le change. Vous pourrez parfois entendre le mot « piastre » ou encore « huard » en parlant de cette monnaie. Les pièces de monnaie sont au nombre de 7, de 1 cent à 2 dollars. Les billets à partir de 5 $C. Différents effigies de personnes, animaux, événements et autres éléments emblématiques du pays ornent les deux côtés de chaque monnaie. Les monnaies les plus échangés sont :

0,05 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Castor

0,10 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Bluenos

0,25 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Caribou

0,50 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Armoiries

1 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Plongeon huard

2 $C : Elisabeth II d’Angleterre – Ours blanc

5 $C : Sir Wilfrid Laurier – Un astronaute à côté de l’ISS

10 $C : Sir Alexander MacDonald – le train Le Canadien

20 $C : Elisabeth II – Mémorial national du Canada à Vamy

50 $C : William Lyon Mackenzie King – Le Nord canadien

100 $C : Sir Robert Borden – médecin devant son microscope

  • 1$C équivaut à environ 0,643 euro, tandis que 1 euro égal à 1, 556 CAD.

B

Bagages: Le volume vos affaires dépendra de vos motifs de séjour au Canada, mais il vaut mieux toujours apporter le strict nécessaire pour vous permettre de ramener des souvenirs. En tout cas, lors d’un vol, vous avez droit aux deux types de bagages traditionnels : à main et celui en soute. Le poids maximal autorisé pour le bagage à main diffère d’une compagnie à l’autre. Il est d’environ de 10 à 15 kg avec des seuils de mensuration variables, et contient généralement vos affaires valeureuses (gadgets électroniques, bracelets, bijoux, argent, papiers…). Vous pouvez y emporter en plus un sac à main et un appareil électronique (ordinateur ou smartphone).

Pour le bagage en soute, le poids optimal est de 23 kg. Pour l’excédent, vous allez devoir payer 60 euros de plus. Et si le tout dépasse 32 kg, les frais seront beaucoup plus importants. Pour ce qui est de la liste des objets permis à l’entrée du Canada, vous devriez découvrir cela sur le site https://www.catsa-acsta.gc.ca/fr/puisjeemporter des autorités canadiennes chargées de la sécurité aérienne (ACSTA).

Boissons : Les « breuvages » comme on le dit localement au Canada y sont parmi les plus variés sur le continent américain.

Boissons alcoolisées

Vous commencerez sans doute par les boissons traditionnelles comme : le « caribou » qui est un mélange de vin rouge et d’alcool (une sorte de punch) et peut être vendu en bouteille, le cidre du Québec, Le Sortilège…

Si le pays est réputé mondialement pour son vin de glace, il n’est pas moins source de nombreux millésimes rosés ou rouges qui sauront satisfaire les plus exigeants amateurs.

Quant aux whiskys canadiens, le Crown Royal est le plus connu, suivi du Canadian Club. Mais vous y découvrirez assurément les plus fameuses des bouteilles de rhum.

Les bières canadiennes à pression ont aussi une belle réputation de par le monde. Goutez-y la Molson ou encore la Labatt Blue entre autres.

Boissons sans alcool

Vous y retrouverez bien entendu toutes les gammes de boissons légères de ce monde. Localement, il y a une liste de breuvages plus populaires que d’autres comme la Cannonball, Pop Shoppe, President’s Choice, etc.

Budget : Si le budget essentiel quotidien (lit, restauration, déplacement, visite et activités) passe de 60 $C en entrée de gamme à plus de 250 $C pour la gamme haute, vous pourrez avoir besoin d’un budget moyen de 150 $C/jour/personne. Prévoyez un peu plus en considération des petits achats supplémentaires.

C

Carburant : Si vous louez ou achetez une voiture, il faudra tenir compte du prix du carburant, lequel reste moins cher au Canada qu’en France. Si le litre du gasoil coûte entre 1,24 et 1,27 $C, celui de l’essence vaut aujourd’hui 1,61$C.

Cartes de crédit : La carte de crédit est aussi indispensable au Canada que dans n’importe quelle autre destination. Toutes les cartes existantes (Visa, Mastercard, American Express) sont largement acceptées. Vous allez les utiliser dans les boutiques, les stations-services, les restaurants et  hôtels … Cependant, en milieu reculé comme dans le terroir, les paiements se font souvent en liquide.

Change : Les meilleures alternatives aux bureaux de change et aux banques locales, c’est de faire le change avant votre départ d’Europe, tout en sachant qu’il est préférable de s’approcher des services en dehors des aéroports pour avoir un meilleur taux. Mais si vous devez faire les changes, préférez les bureaux de change plutôt que les banques.

Climat : Le Canada est un pays qui se visite presque toute l’année, mais cela dépend bien sûr de votre motif de séjour. Profitant d’un climat continental humide, on y retrouve des écarts de température importants d’une saison à l’autre (jusqu’à -20°C en hiver et 30°C en été). SI vous recherchez un climat doux, partez sur la période de mai à juin. Pour un séjour ensoleillé, c’est en juillet août. Pour découvrir Canada sous son manteau blanc, partez plutôt à partir du mois d’octobre.

Cuisine : Si vous passez en région ou sur les côtes, vous allez aimer la fraîcheur et la qualité organoleptique des crabes des neiges, du saumon rouge ou encore du homard. Mais de manière générale, si vous demandez un plat typique, vous allez assurément entendre parler du typique plat québécois « Poutine ». Vous allez aussi y découvrir des recettes qui vous rappelleront la France, comme le parmentier local appelé « pâté chinois », ou les États-Unis, comme le pain de viande, etc. La gastronomie canadienne risque de vous surprendre en termes de diversité.

D

Décalage horaire : Un peu plus vaste que les États-Unis, le Canada est divisé en 6 fuseaux horaires. Par rapport au temps universel coordonné (UTC), l’heure dite du « Pacifique » (Yukon, Colombie britannique…) est en retard de 8h, celle des Rocheuses (Alberta…) de 7h, celle du centre (Ontario partie ouest du 90e méridien ouest…) de 6h, celle de l’Est (Québec, Ontario la partie de Toronto…) de 5h, celle de l’Atlantique (Québec à l’est de la rivière Natashquan, nouvelle Écosse…) de 4h, celle de Terre-Neuve de 3h 30. Le décalage avec la France sur la partie la plus proche (Terre Neuve) est de 4h 30. En faisant le calcul, entre France et Québec, par exemple, il y aura 6 heures de décalage : s’il est midi au Québec, il e sera que 6h à Paris.

Déménagement : Pour ce faire, il faut absolument vous adresser à une société de déménagement Canada avant d’entamer toute démarche. Après avoir évalué le volume de vos affaires en m3, consultez un Déménageur international Canada pour vous faire un devis et vous expliquer toutes les formalités.

Déplacements : Les options de déplacement sont nombreuses : les voitures pour aller de ville en ville ou dans le même milieu (location, copartage, etc), le bus moins cher pour certains longs trajets, le train pour admirer le paysage nordique, l’avion pour aller d’un bout à l’autre du continent.

Distributeurs automatiques de billets (DAB) : Il n’y aura pas de souci non plus en ce qui les concerne. Ces appareils jonchent les rues, les aéroports, les banques, hôtels, et bien d’autres lieux. On y compterait aux alentours de 65.000. Vous pouvez vous en servir 7j/7 et 24h/24. Il faut cependant toujours noter que des prélèvements sont généralement opérés par les banques à chaque retrait. Le montant peut atteindre 5 dollars canadiens, et est généralement moins élevé avec les DAB des banques. D’autres sont gratuits, notamment ceux qui appartiennent aux banques (la vôtre) faisant elles-mêmes partie ou étant partenaires des réseaux Allpoint, Global ATM Alliance, HSBC et Accel. Il vous faudra donc vous renseigner sur ce point.

E

Électricité : Au Canada, comme dans tout le continent nord-américain, les prises sont de 110 volts. Emportez donc un adaptateur convenable avant de partir. Ou vous pouvez aussi en acheter auprès des magasins d’électronique locaux.

Espèces : Même si vous pourrez plus avoir besoin de votre carte de crédit, il est toujours utile d’avoir quelques monnaies dans votre portefeuille.

F

Formalités : En dehors du passeport individuel valide, vous devez aussi obtenir une AVE ou autorisation de voyage électronique. Veuillez en faire la demande en ligne en visitant le site du gouvernement. Cette formalité vous coutera 7 dollars canadiens. Vous devez également avoir un billet aller/retour. Un visa de séjour temporaire est néanmoins nécessaire pour une période de plus de 90 jours.

H

Hébergement : Le Canada est une destination touristique phare qui a le moyen d’héberger des milliers de visiteurs chaque année. Vous ne pourrez donc y manquer de logements, pour tout budget et à tous les goûts. Les établissements hôteliers sont nombreux, mais vous trouverez assurément aussi des hébergements offerts par des particuliers, etc. Sachez seulement que le tarif peut varier d’une saison à l’autre : plus cher en été, plus abordable en automne et printemps, et le moins cher en hiver.

I

Iles : Canada rivalise avec son voisin du sud en ce qui concerne le nombre et la beauté des îles et îlots. Parmi les plus impressionnantes : la ville de Toronto elle-même ou celle de Vancouver, l’île Victoria où vous découvrirez la postérité des premiers peuples, les îles de la Madeleine la grande île glaciale de Baffin, l’île d’Anticosti…

Incontournables : Un vaste milieu chargé d’histoires, bénéficiant de paysages naturels et modernes inouïs, le Canada vous offre un immense catalogue d’attractions. Si vous n’êtes pas impressionnés par les majestueuses chutes du Niagara, vous pourrez l’être en visitant la grosse calotte glaciaire Athabasca. Vous pourrez aussi vous ressourcer amplement dans les différents parcs nationaux comme celui de Banff, de l’Ile-du-Prince-Edouard, ou dans des sites impressionnants et paradisiaques comme Tofino à l’ouest de l’île de Vancouver,  la baie de Fundy dans le Nouveau-Brunswick…

L

Langues : L’anglais et le français sont les langues officielles, sachant que c’est au Québec et dans le Nouveau-Brunswick que vous entendrez le plus le français.

Loisirs : C’est l’occasion pour vous de connaître mieux le sport national du Canada : le Hockey, à côté d’autres jeux populaires comme le baseball, le football canadien… Sinon, si vous en avez assez des activités en métropole (cinéma, sorties en boîtes, etc), la découverte de la nature est sans doute l’activité qui vous permettra vraiment de vous imprégner de la nature canadienne. Pourquoi pas en VTT ou en canoë ou lors d’un parcours de trekking ?

Loyers : Si le prix de location d’un logement est le moins cher à Montréal, à raison de 800 $C en moyenne l’appartement de 2 chambres, il faut compter environ 1500 $C en moyenne pour le même type dans d’autres villes comme Vancouver.

P

Pourboire : Même si les « tips » ne sont pas obligatoires (sauf dans certains établissements où ils vous seront facturés !), le bon sens vous oblige à en laisser. Bien entendu, cela va dépendre de votre niveau de satisfaction. Si l’usage situe le montant entre 10 et 15%, vous pouvez vous contenter de monnaie de 1 à 5 dollars. En tout cas, c’est largement recommandé, peu importe le prestataire : un serveur, un barman, l’employé d’un déménageur international Canada

S

Santé : Même si les services hospitaliers au Canada sont aux petits soins pour vous en cas d’accidents, se faire soigner y est très cher. Et il est toujours conseillé de souscrire une assurance santé voyage avec assistance rapatriement. Par ailleurs, à noter qu’il n’est pas obligé d’être vacciné pour fouler le sol canadien.

Sécurité : La délinquance est faible au Canada. Mais en terre étrangère, il est toujours utile d’être prudent : ne jamais sortir seul et rentrer tard le soir, ne jamais créer d’embrouilles à son entourage, toujours se munir de ses papiers sur soi, etc

Quelques idées de lecture

– L’essentiel du Canada – Korina Miller – Edition 2017

– Choisir… d’aller vivre au Canada – Nathalie Didier – Editions Déclics 2007

– Histoire du canada – Des origines à nos jours – Jean-Michel Lacroix – Éditions Tallandier 2016