DEMENAGEMENT A LA REUNION – INFOS PRATIQUES

Fiche pratique & informations importantes sur la Réunion – Tout savoir sur la Réunion avant de vous expatrier

Avant votre déménagement à la Réunion, veuillez lire attentivement les informations ci-dessous que nous avons classifiées par ordre alphabétique afin de tout savoir sur la Réunion avant votre expatriation. Vous pouvez également consulter la page tarifs déménagement France Réunion

A

Achats : En dehors des cartes postales immortalisant les paysages de l’île, La Réunion vous offre un accès à un large éventail d’articles et produits en tout genre, à rapporter en guise de souvenir ou en vue d’autres utilités. Vous pouvez compter dans votre liste les fameuses vanilles Bourbon, le rhum réunionnais, de la confiture et des épices. En plus des victuailles exotiques, vous y trouverez aussi la beauté d’un artisanat traditionnel diversifié : de la broderie, des chapeaux et des paniers tissés, les sculptures en bois ou en pierre de lave…

Argent : La monnaie locale est l’Euro.

B

Bagages : Vous avez normalement droit à 10 à 15 kg, en plus d’un appareil électronique, pour le bagage à main, selon les conditions de votre compagnie aérienne. Les bagages en soute ne doivent pas dépasser les 23 kilos (et des mensurations selon le type d’avion), sinon, vous allez devoir vous acquitter du prix de l’excédent. Au-delà de 31 kg, vous aurez un tarif calculé à part. En ce qui concerne les produits qui peuvent entrer ou sortir du territoire réunionnais, il est fortement conseillé de demander des renseignements principalement auprès des services des Douanes.

Boissons : La Réunion regorge de quoi vous désaltérer et vous procurer du bien-être. La liste des boissons locales n’est jamais exhaustive.

Boissons alcoolisées

Comme tout pays tropical qui se respecte, La Réunion est aussi un antre du rhum. Cette boisson un est véritable patrimoine dans cette île, sachant que cette dernière dispose de dizaines de distilleries de renom, et dont certains datent : Rivière du Mât, Maïdo, Isautier, Savanna, etc. Un bon nombre de marques de rhum (blanc, vieux, ambré…) font donc la notoriété de l’île : Charrette, Varangue…

La bière de fabrication locale la plus réputée est issue des brasseries Bourbon : le Dodo. C’est une bière blonde qui bénéficie d’une excellente réputation auprès des consommateurs locaux et étrangers. Mais quelques autres brasseries sont présentes sur l’île et produisent aussi de la bière très compétitive, à savoir : Picaro, les Trois Brasseurs et Sorebra.

La plupart des vins sur les présentoirs du pays sont importés. Mais il est un produit local qui, depuis 1860, demeure le concurrent phare des produits étranger : le vin de Cilaos.

Boissons sans alcool

Le marché traditionnel réunionnais présente un vaste panel de fruits aussi colorés que visiblement riches en nutriments. Il ne sera donc pas rare de se voir servir de délicieux jus de fruits exotiques en tout genre.

Budget : Le budget moyen pour un séjour agréable La Réunion est élevé, dépassant la centaine d’euros, dont presque la moitié pour le logement, le tiers pour la nourriture, le cinquième pour le transport, etc. Il est néanmoins possible de dépenser moins, surtout pour un groupe de visiteurs à petit nombre, en optant pour les solutions alternatives en matière d’hébergement (chez l’habitant…), de restauration (DIY) et de transport (collectif, covoiturage…). En d’autres termes, il faut suivre le rythme de la vie locale.

C

Carburant : Le prix à la pompe est parmi les plus bas dans les territoires français.

Cartes de crédit : Tous les réseaux de cartes de crédit existants sont acceptés à la Réunion et la plupart des établissements commerciaux locaux sont équipés en terminaux de paiement compatibles.

Climat : Le climat réunionnais est tropical de type tempéré et humide. Autrement dit, deux grandes saisons le distinguent, à savoir la période pluviale de janvier à mars, et la saison sèche de mai à novembre, avec des intersaisons en décembre et en avril. En réalité, La Réunion se démarque aussi par ses microclimats dus à ses reliefs, induisant une disparité des humeurs du temps à l’est et à l’ouest, une température plus basse en altitude et plus haute sur les zones côtières…

Cuisine : La gastronomie réunionnaise est le résultat de multiples influences africaines, indiennes, européennes, chinoises, etc. Vous trouverez donc toute cette richesse culinaire dans de nombreux établissements locaux, que ce soit en termes de couleurs ou en termes de saveur, eu égard aussi à la diversité et à la multiplicité des ingrédients. Si l’emblème culinaire local, le cari, est servi comme une présentation de cette diversité gastronomique, d’autres spécialités font le renom international de la Réunion. En apéritif notamment, vous avez les fameux samoussas, les bouchons réunionnais, les piments farcis, les bonbons piments, etc.

D

Décalage horaire : L’heure de la Réunion est en avance de 2 heures par rapport à celle de la Métropole. Ainsi, s’il est midi en France, il est 10 h à la Réunion.

Déménagement : Pour un déménagement La Réunion, la spécificité de l’île comme département français réduit les problèmes majeurs, comme le côté administratif notamment. Par contre, même s’il s’agit d’un nouvel environnement facile d’accès pour les Français, les préparatifs pour le déplacement de vos affaires et votre première installation peuvent s’avérer pointilleux et difficiles. L’aide d’un déménageur international La Réunion est recommandable, de manière à réduire différents risques de transport.

Déplacements : La voiture est la plus utilisée pour les déplacements à La Réunion, même si l’île possède un parc de transports en commun suffisant. Prendre le bus est intéressant du fait que c’est moins coûteux et cela minimise les dépenses de déplacements. Les réseaux sont aussi bien organisés, vous permettant de faire le tour de l’île et de visiter les villes plus élevées vers la côte ouest. Il faut noter que le réseau routier local est plus concentré sur le littoral. Sachant que le parc auto de la Réunion est on ne peut plus important, les embouteillages sont donc parfois impressionnants.

Distributeurs automatiques de billets (DAB) : Même si leur nombre est assez conséquent, les guichets automatiques ou « gabiers » sont aussi concentrés au niveau du littoral. Dans les hautes terres, ils se font plus rares.

E

Électricité : Les prises de la Réunion sont aux normes européennes, c’est-à-dire en 220V. Au cas où vous utilisez un équipement de fabrication américaine, il vous faudra un adaptateur pour charger.

Emploi : À la Réunion, le taux de chômage est élevé. Avant de penser à un déménagement La Réunion, il vous donc assurer l’obtention d’un contrat de travail stable et bien rémunéré, sachant que le coût de la vie local est aussi un peu plus élevé qu’en Métropole.

Espèces : Il vaut mieux toujours avoir de la liquidité sur soi lors de ses déplacements dans les villages, même si vous ferez la majorité de vos achats de produits et services avec votre carte bancaire.

F

Festivités : Compte tenu de la diversité de la population tant en termes d’origine que de culture, il va de soi  que les fêtes y sont tout aussi variées. Et tous prennent part à la plupart des festivités. On y célèbre communément : le Nouvel An chinois, le Dipavali hindou, Noël, etc… Mais d’autres événements moins religieux sont aussi au calendrier, à ne citer que les Francofolies, Terre de Reggae, Electropicales en mai, Kwa La !, etc.

Formalités : Les Français et les ressortissants de l’UE peuvent librement y séjourner avec une carte d’identité ou un passeport. Pour les étrangers, un visa obtenu auprès de l’Ambassade de France est nécessaire.

H

Hébergement : Terre d’asile, belle alternative à la vie occidentale, destination touristique de rêve, La Réunion vous propose un large choix d’hébergements, allant des établissements hôteliers étoilés, aux habitations offertes par l’habitant, en passant par les gîtes, les chambres d’hôtes, les locations de vacances ou les sites de camping pour une ambiance plus intime et libre.

I

Îlets : À la Réunion, on désigne par ce terme un village ou une ville isolée ou difficile d’accès en montagne, sur un plateau installé sur le flanc de a paroi d’un cirque… On en trouve des dizaines majoritairement situés dans 3 communes : Salazie, Cilaos et Mafate. Ils représentent souvent le côté rustique et campagnard de l’île.

Immobilier : Le prix de l’immobilier est assez comparable à celui pratiqué en Hexagone, avec une grande disparité d’une commune à l’autre. La moyenne se situe entre 1300 et 2900 euros le m², selon l’emplacement. Ce prix moyen peut grimper jusqu’à plus de 4000 euros dans les grandes villes comme Saint-Pierre ou Saint-Denis.

Incontournables : Les îlets des cirques de Cilaos, Salazie et Mafate sont des lieux que vous ne devrez pas manquer si vous voulez découvrir toutes les facettes de la Réunion, en dehors de ses plages magnifiques. Si vous avez assez de cran, vous avez aussi la possibilité de visiter les alentours du piton de la Fournaise, le volcan le plus actif et à la fois le plus inoffensif au monde… Et si vous voulez découvrir toute l’origine de l’île, passez aussi du côté du piton des Neiges. La faune et la flore terrestre sont impressionnantes en termes de diversité, mais moins que celles des fonds marins réunionnais.

Internet : La Réunion dispose d’un accès internet ADSL et Fibre optique fiable et très disponible.

L

Langues : Si la majorité de la population communique en langue créole réunionnais (une autre variété du créole avec un fort ancrage français), on y parle aussi le français. D’autres langues sont présentes : le chinois, le mahorais, l’arabe…

Loisirs : Le climat et l’atmosphère réunionnaise sont propices pour de nombreuses activités ludiques. Il y existe une profusion de lieux adaptés à des sports et d’autres activités aquatiques : des spots de surf, des lagons peu profonds pour la plongée sous-marine, etc. Il y existe aussi différentes destinations de randonnées et de découverte présentant des paysages extraordinaires : les cirques, les forêts primaires, les chutes d’eau…

Loyers : Le loyer moyen à La Réunion est de 10 euros le m², sachant qu’il sera plus élevé dans la partie ouest et nord de l’île.

P

Poste : La Réunion dispose de nombreux bureaux de Poste. Les tarifs des affranchissements sont les mêmes que ceux pratiqués en Hexagone.

Pourboire : À la Réunion comme partout ailleurs, le pourboire n’est jamais une obligation. Il s’agit tout de même d’une règle de bienséance et de savoir-vivre, dont le montant est laissé à l’appréciation de chacun. 10% de la facture est le principe, plus ou moins des exceptions.

S

Santé : Cette destination touristique phare déploie un service hospitalier et sanitaire de bonne qualité, à l’endroit de tous ceux qui foulent le sol réunionnais : habitants et touristes. Quoi qu’il en soit, même si le dispositif peut être suffisant, il est toujours indispensable d’avoir sa carte Vitale ou sa mutuelle santé sous la main, pour une prise en charge plus qualifiée. Par ailleurs, en ce qui concerne les maladies, certaines pathologies sont assez spécifiques et récurrentes à la Réunion, dont principalement le Chikungunya et la dengue.

Sécurité : Globalement, l’insécurité est moins importante qu’en Métropole, mais demeure un point important à considérer. Les précautions sont les mêmes qu’en séjournant dans d’autres pays, même ceux considérés comme les plus sûrs : ne pas sortir non accompagné la nuit, éviter les milieux trop isolés en ville, éviter les altercations avec les habitants…

T

Taxes et impôts : La fiscalité réunionnaise est celle pratiquée en Hexagone. Il existe donc les mêmes règles et normes en ce qui concerne l’imposition et les taxes. Il y a cependant des aménagements spécifiques aux DOM-TOM, à ne citer que « l’octroi de mer » bénéficiant aux collectivités locales.

Téléphonie : Presque tous les opérateurs en concurrence dans l’Hexagone sont présents à La Réunion, et vendent les mêmes offres.

Quelques idées de lecture

– La Réunion – Le Guide Vert – Editions Michelin 2014

– La Réunion, l’île nature – Editions Jade 2014

– Guide du Routard La Réunion – Hachette Tourisme 2018